Accélérer le réseau AT&T 3.0 Indigo grâce à la 5G et la 5G Evolution, aux logiciels open source et à l’analytique

Par Andre Fuetsch, Senior Vice President of Domain 2.0 Architecture & Design

Lundi 27 février 2017 — Nous sommes convaincus que le réseau du futur sera défini par l’ensemble de l’expérience de connexion, et non pas seulement par une vitesse supérieure. 

Nous appelons cette nouvelle plateforme le Réseau AT&T 3.0 Indigo. Ce réseau est défini par ses logiciels et propulsé par les données, et offre des vitesses Internet très élevées.

Notre réseau d’hier, très exigeant en termes de matériel, ne suffira pas pour arriver à la 5G. En moyenne, quelques 137 pétaoctets de données traversent chaque jour notre réseau. Depuis 2007, le trafic mobile a augmenté de plus de 250 000 % sur notre réseau.

La vidéo représente désormais plus de la moitié du trafic mobile. Pour tout dire, le trafic vidéo a augmenté de plus de 75 % l’an dernier, tandis que les smartphones représentaient près de 75 % de notre trafic. Nous resterons ainsi en avance sur la demande en combinant vitesse, logiciels et données.

Nous sommes aujourd’hui à Barcelone au salon Mobile World Congress (MWC) pour partager ces perspectives avec le reste du secteur et parler du fort impact qu’auront les trois aspects suivants sur l’expérience mobile des utilisateurs :

5G Evolution

  • Aperçu des vitesses de la 5G Evolution : au MWC, en partenariat avec Qualcomm Technologies, Inc. et Ericsson, nous montrons comment les utilisateurs peuvent atteindre des vitesses ultrarapides grâce à des technologies comme l’agrégation d’opérateurs, le MIMO 4x4, le QAM 256 et le License Assisted Access (LAA) LTE. Nous avons également annoncé notre intention de lancer nos premiers marchés 5G Evolution à Indianapolis et Austin dans les mois qui viennent. Notre réseau dans ces villes devrait initialement offrir des vitesses théoriques allant jusqu’à 400 Mb/s ou plus en pointe1. Avec la poursuite de la densification de notre réseau et du déploiement de technologies comme l’agrégation d’opérateurs et le License Assisted Access (LAA) LTE, nous pensons pouvoir permettre des vitesses théoriques allant jusqu’à 1 Gb/s en pointe à certains endroits en 2017.

 

  • Avancée des essais 5G : en 2016, nous avons lancé le premier essai client commercial de 5G fixe à Austin. En 2017, nous étendrons nos activités et essais en offrant de nouveaux services vidéo innovants conçus pour les appareils mobiles.

 

Au printemps, nous lancerons un deuxième essai à Austin avec la 5G RAN d’Ericsson et la plateforme d’essai Intel® 5G Mobile. Les particuliers et les PME pourront regarder en streaming DIRECTV NOW et accéder à des divertissements de nouvelle génération, ainsi qu’à des services haut débit améliorés. Cet essai profitera également des ressources et des capacités de nos deux nouveaux bancs de test 5G à Austin.

Nous y travaillerons sur des concepts technologiques 5G avancés pour les solutions fixes et mobiles. Nous explorerons également la couverture 5G pour les bandes 28 GHz, 39 GHz, et sous-6GHz.

Nous avons atteint un jalon important avec Nokia plus tôt ce mois-ci. Nous avons retransmis DIRECTV NOW en utilisant une connexion sans fil fixe 5G grâce à des ondes millimétriques (mmWave) 39 GHz dans notre laboratoire de Middletown (New Jersey). C’est une première mondiale dans l’utilisation de la bande 39 GHz. Nous prévoyons qu’elle jouera un rôle clé pour la 5G.

Nous construisons l’écosystème 5G avec les plateformes Intel et Qualcomm Technologies afin de permettre des tests rapides et d’aller vers l’interopérabilité 3GPP NR (New Radio). Il s’agit de favoriser une mise en œuvre anticipée de la feuille de route du modem 5G d’Intel. Cela contribue également à améliorer notre compréhension de différentes bandes de fréquences, notamment les 39 GHz.

  • Collaboration globale sur les normes : nous travaillons avec plus d’une dizaine d’entreprises technologiques globales pour donner la priorité aux spécifications les plus importantes dans les normes afin d’amener la 5G le plus vite possible sur le marché.

Notre équipe de normalisation a déterminé que nous étions l’opérateur nord-américain qui contribue le plus au travail de 3GPP sur les normes 5G depuis début 2016. Notre impact se mesure non seulement à nos contributions, mais aussi aux progrès que nous avons effectués dans le développement des normes.

Il s’agit notamment de la capacité de la 5G à coexister avec le LTE sur le même spectre, d’une couche physique efficace énergétiquement et en termes de batteries, et d’un cadre de travail pour du MIMO massif.Nous avons fait de nombreuses contributions significatives aux normes concernant toutes les couches réseau de radiocommunication, notamment les couches physiques, protocoles et architectures système, ainsi que les exigences système et les aspects architecture, sécurité et performance de la 5G.

 

  • Drones : nous avons récemment réussi notre premier vol test de ce que nous appelons « Flying COW ». L’anagramme signifie Cell On Wings, ou réseau ailé. Nous avons lancé ce projet dans le cadre d’AT&T Foundry, et il appartient désormais au programme de drones de notre division Technologies & Opérations. L’objectif est de pouvoir fournir une couverture réseau d’urgence dans les zones sinistrées, ou lors de concerts ou d’évènements sportifs. C’est un nouvel élément de notre stratégie de connectivité.

 

  • Réalité augmentée & virtuelle : consultez notre billet de blog publié aujourd’hui sur la manière dont AT&T Foundry explore le potentiel de l’AR/VR transmise par 5G et 5G Evolution.

La clé de notre stratégie est que nous nous préparons activement à un monde en 5G. Mais nous savons également qu’y aller seul représente un risque pour nous et nos clients.

Dans le passé, nous avons vu des entreprises se précipiter pour être les premières à disposer d’une technologie propriétaire, avant de se retrouver dans une impasse et devoir faire machine arrière. Pire, les clients se trouvent parfois coincés avec du matériel potentiellement obsolète. Nous voulons être proactifs et ingénieux.

Notre réseau Indigo est le fruit d’années de planification, et pas uniquement autour des technologies d’accès comme la 5G et la 5G Evolution. Il profite également de notre travail dans des domaines tels que le réseau à définition logicielle et l’analytique des données.

 

SDN

  • ECOMP : la Fondation Linux a annoncé qu’OPEN-O va rejoindre ECOMP pour créer ONAP. L’alignement des deux projets créera un framework harmonisé et complet pour une automatisation logicielle en temps réel et fonctionnant par politiques des fonctions de réseau virtuel. Cela permettra aux fournisseurs et aux développeurs de logiciels, réseau, IT et cloud de créer rapidement de nouveaux services. Nous sommes ravis de voir le nombre de membres d’ONAP croître à mesure qu’il s’impose comme le « système d’exploitation » standard des réseaux à définition logicielle. De fait, depuis son lancement, on estime que les opérateurs ONAP rassemblent jusqu’à 40 % des abonnés mobiles du monde.
  • Cloud intégré AT&T : nous avons dépassé notre objectif de virtualisation pour 2016, atteignant 34 % contre 30 % prévus. Pour 2017, notre objectif est de 55 %. Pour y parvenir, nous continuerons à construire et à améliorer ce que nous appelons le cloud intégré AT&T (AIC). Les zones AIC sont les sites physiques du monde entier où sont exécutées nos fonctions de réseau virtuel. AIC est le moyen d’apporter le réseau dans le cloud.

Nous disposons désormais de plus de 80 zones AIC, et nous prévoyons d’en avoir plus de 100 d’ici la fin de l’année. AIC utilise le logiciel open source OpenStack. Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec la communauté pour améliorer cette plateforme.

  • Construire le réseau du futur : nos experts rédigent actuellement un livre sur le réseau du futur (illustration ci-dessous).

Analytique

  • Communautés de données : tous ces projets faciliteront la naissance de « communauté de données » sur Indigo. C’est notre initiative majeure pour créer un environnement de confiance où les organisations peuvent partager des données et collaborer sur l’analytique. Vous pouvez lire un aperçu ici et télécharger un article technique ici.

2Les vitesses maximales théoriques de la 5G Evolution seront activées dans certaines zones du marché et nécessiteront un appareil compatible.